La queue du Mickey, comment l’attraper !

Les vacances arrivent, les forains installent leurs cabanes et leurs manèges.

Ça me revient…

« Tu veux faire un tour de manège ? » « Oui ! » répondis-je excité du haut de mes six ans, après avoir envié les autres enfants depuis un bon moment.

Le manège s’arrête. Je donne mon ticket au forain. Je sélectionne, avec minutie, la monture sur laquelle je vais voyager le temps de quelques tours, car j’ai une stratégie imparable pour attraper la queue du Mickey afin de m’offrir un tour gratuit. Premièrement, je ne choisis pas de véhicule fermé, même si le camion de pompier avec son gyrophare est au combien attirant. Le toit m’empêcherait de lever les bras. Deuxièmement, je délaisse les deux-roues comme la moto de policier, pourtant très prisés. Idem pour les chevaux. Il me faut un siège, large de préférence, surtout pas de passager à mes côtés, donc un véhicule un peu moche. Tiens, cette grenouille horrible, délaissée, est parfaite, spacieuse à souhait. Les autres bambins me narguent du haut de leur resplendissant véhicule. Un soubresaut, le manège s’ébranle, prend de la vitesse. Les parents défilent le long des marches. Un petit coucou de la main, léger sourire. « Attention les enfants celui qui attrape la queue du Mickey aura un tour gratuit. » Tous crient, gesticulent, se tortillent. Le Mickey sort de sa guérite et au bout de sa corde, agite sa queue. Mes concurrents se battent, se déchaînent, sautillent, hurlent. Ils tendent leurs menottes au ciel. Rien, ne va plus ! C’est là que j’entame ma deuxième partie de ma stratégie. Je fais mine de ne pas m’intéresser à la peluche frétillante. Intriguée, l’opératrice me taquine. Toujours assis sereinement, je fixe mes mains sur le volant, indifférent, l’air triste. Elle insiste en délaissant les autres qui braillent tant et plus. Je rentre mon menton entre les épaules. Le pantin aux grandes oreilles me chatouille le bout du nez. Trop tard ! D’un geste vif et rapide comme une fusée, je bondis sur la queue qui me reste entre les doigts. Je savoure ma victoire, comme à chaque fois. Maman m’applaudit, elle adore mon petit jeu. Je suis son champion. Ma technique ne fonctionnera pas au prochain tour. Dommage, bien tenté, je recommencerai un autre jour !

Manège vintage
Vite un ticket !
Manège enfant vintage
Pas de Mickey en vue !

 

Publicités

50 réflexions sur « La queue du Mickey, comment l’attraper ! »

  1. Que de souvenirs ce manège mais en Belgique ce n’est pas la queue de Mickey qu’on attrape, c’est la « floche » (belgicisme) pour gagner un tour gratuit. Moi je choisissais plutôt les petits avions qu’on pouvait élever en tirant sur la manette 😉

    Aimé par 4 personnes

  2. Comme d’habitude: Des souvenirs qui parlent à ceux nés avec les smart phone. Merci Christophe. Je vais re-bloguer ton texte en y ajoutant une histoire personnelle, très personnelle. A dans un ou deux jours!

    Aimé par 1 personne

    1. Je me relis et me rends compte d’une erreur: Je voulais bien sûr parler de ceux nés AVANT le smart phone. Mais comme on le dit dans la presse: Le lecteur aura rectifié de lui même. Bon je prépare mon texte personnel sur les manèges! Un peu de patience…

      Aimé par 1 personne

  3. Haut comme trois pommes et déjà stratège, mais on l’a tous été! De très agréables souvenirs qui collent à nos mémoires telles ces barbes à papa et ces pommes d’amour! De douces, insouciantes et joyeuses farandoles. Merci Christophe pour ce nostalgique tour de manège.

    Aimé par 1 personne

    1. J’adorai les fêtes foraines. Le tir à la carabine où j’attendais que les ballons se coincent dans les élastiques pour les éclater. Les tirettes à sous, le cadeau surprise : les grosses araignées velues en plastiques qui faisaient hurler les filles. Les autos-tamponneuses, trop grandes, debout sur la pédale, pour me mesurer aux grands ados et aux amoureux. Tant et tant de souvenirs me reviennent.

      Aimé par 2 personnes

      1. Farceur avec ça! C’était donc vous qui m’avez fait hurler de peur avec l’araignée! Je n’oublie pas non plus la douceur du nounours parfois plus gros que nous. Merci Christophe d’ouvrir cette malle précieuse de nos tendres souvenirs.

        Aimé par 1 personne

  4. pas de queue de Mickey sur le grand manège de la canebière à Marseille, j’ai souvenir d’un gros pompon … mais l’ivresse du tour gratuit c’était quelque chose !!! surtout que c’était tellement rare que je l’attrape, j’étais tellement maladroite 😀

    Aimé par 1 personne

  5. Quelle stratégie pour attraper la queue de Mickey!
    C’est vrai qu’il fallait ruser pour cette victoire car les propriétaires du manège tentaient souvent de favoriser tel ou tel enfant plus timide, moins agile! Mais quand on est enfant, on n’a aucune idée de ce genre de chose…. Sauf toi! Tu sembles avoir tout compris!
    Merci pour cet agréable souvenir de fête foraine, de manège et de queue de Mickey. Belle journée.

    Aimé par 2 personnes

  6. Que de souvenirs de ces manèges
    Bravo vous étiez déjà très malin du haut de vos 6 ans👏
    Votre article m’a bien diverti et fait également remonter le temps de ma prime jeunesse ou l’insouciance est la devise ,oh pardon,sauf quand il s agit d’attraper la queue de Mickey
    Bonne soirée
    Corinne

    Aimé par 2 personnes

  7. Déjà, du haut (comme 3 pommes) de ses 6 ans, tout le monde le surnommait « le manégicien », à la fois habile au petit jeu du manège & magicien.
    Mais les amis & les parents proches l’appelaient tout simplement : Christophe !

    Merci pour ce petit tour gratuit dans la machine à remonter le Temps, Christophe, c’est un plaisir renouvelé que ces anecdotes, à chaque parution.

    Aimé par 1 personne

  8. j’ai les mêmes souvenirs mais le manège était situé au zoo de Mulhouse, il y en a d’ailleurs tjrs un au même endroit, et sûrement pas assez rapide ou pas assez attentive, je n’ai jamais eu de réussite dans ce domaine , c’était à chaque fois grosse déception !
    Bon mois de mars à toi !

    Aimé par 1 personne

  9. have you considered adding google translate widget to your site so everyone can enjoy it? free & easy for all wordpress users.
    thanks for visiting my blog – wishing you joy & success with your great site 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s