Les chrysanthèmes, lui il s’en moque.

Ce matin les chrysanthèmes illuminent les supermarchés.

Ça me revient…

Embarrassé d’un pot de chrysanthème volumineux, j’avance au radar dans les allées du cimetière, derrière ma mère, précédée de ma grand-mère qui nous guide. Les graviers crissent sous nos pieds. Dans le vent glacial, la goutte au nez, on décore les tombes des aïeux et surtout celle d’un vieil oncle. Ce cher tonton qui n’avait rien à faire des fleurs d’ailleurs. Il préférait son eau-de-vie et son tabac à rouler, boire un coup de muscadet au bistrot. Une bonne bouteille sur sa tombe lui aurait tant fait plaisir. Il s’était fâché avec tout le village et quand on le menaçait : « ben, on n’ira pas fleurir ta tombe ! » Il objectait : « M’en fiche ! Ch’rai pas là pour le voir. » Mais avec mémé, pas de jaloux, chrysanthèmes pour tous, c’était sa tournée.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Photo : Christophe Guitton – Cimetière à la Toussaint
Publicités

1 réflexion sur « Les chrysanthèmes, lui il s’en moque. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s