Le père Noël est passé, pourtant on n’a pas de cheminée.

Le radiateur électrique se déclenche.

Ça me revient…

Ce soir, le jour d’angoisse est arrivé. Mon frère et moi faisons signer notre cahier de notes. Mon père est solidement ancré devant sa télé. Nous nous regardons la mine déconfite, le carnet à la main. Nous approchons, à petits pas. Courage ! Coup de pied aux fesses, paire de gifles en perspective. Mon aîné passe en premier. Papa fulmine, se lève,  distribue son coup de savate qui voltige. Il me fixe : « ça te fait rire ? Donne-moi le tien ! » Pas manqué. Pif, paf, les joues me brûlent. Je sanglote. « Arrête, ou t’en as une autre ! »

A table, nous reniflons au-dessus de nos soupes fumantes. « Si vous croyez que le Père Noël passera avec des notes pareilles ! » Je l’avais oublié celui-là ! J’inspecte le plafond, me demandant si, par un trou dérobé, il nous entendait. J’essuie mes larmes. « Au fait, comment il peut entrer chez nous, on n’a même pas de cheminée. » Mon frère s’enhardit : « ben, il passe par les radiateurs ! » Et après, il s’étonne qu’il a des mauvaises notes. Devant mon air dubitatif, mon père argumente : « il a le double des clés ! » Logique… « Mais comment il peut donner tous ces cadeaux en une nuit ? » « Réfléchis, dit mon frère, il a un traîneau qui va super vite, il a mis un moteur de fusée ! » Je soupire, sa réponse me parait peu plausible. « Pourquoi il garde ses rennes alors ? » En se resservant de la soupe, Papa m’interroge : « quand il est midi en France, il est quelle heure en chine ? »  La réponse jaillit de la bouche de mon frère : « je sais, je sais, minuit ! »  Mon père conclut : « tu vois, il a du temps ! » Logique… Et dire qu’il passe son temps à écouter la valise RTL, au lieu de jouer au jeu des Milles Francs qu’il gagerait facilement.

La nuit de la nativité, je prie le petit Jésus d’aller voir le père Noël pour lui expliquer que les dictées sont super compliquées parce que le maître est une peau de vache de première. Le lendemain matin, au pied du sapin, on crie, jubile, sautille. Merci Jésus ! Devant nos chaussures, nos cadeaux, enveloppés de papier étoilé, la rosette en raphia radieuse. Mon frère déballe sa boîte de magicien, moi, ma panoplie de cow-boy avec un colt à amorces. J’enfile mon gilet, ajuste mon chapeau, une étoile de shérif brille sur mon cœur. Nos parents nous admirent attendris, ils n’ont pas de cadeaux. Je fixe mon père et médite : « voilà, ce qu’il se passe quand on tape ses enfants ! »

Christophe.

PS : Joyeuses fêtes de fin d’année.

Panoplie de cow-boy vintage
Jouet colt à amorces – vintage.
Boite de magie vintage
Boîte de magie – vintage.
Enfant déguisé en cow-boy.
Haut les mains !

57 réflexions sur « Le père Noël est passé, pourtant on n’a pas de cheminée. »

  1. La fin est savoureuse et pleine de sagesse.
    Puisse te lire ceux qui s’opposent à une loi réprimant les châtiments corporels envers les enfants d’où qu’ils viennent, parents compris ! Et surtout puissent-ils changer d’avis, de peur d’être privé de cadeau ou pas !
    J’ai quatre enfants, jamais ils n’ont reçu ne serait-ce une tape sur la main de notre part, ils s’en portent plutôt bien aux dernières nouvelles.

    Aimé par 1 personne

      1. Je travaille avec des enfants qui ont pour certains des troubles du comportement important, ils reproduisent la violence ce qu’ils ont vécu, les psychanalystes appellent ça ‘L’identification à l’agresseur », je ne sais pas si tu as vu l’EXCELLENT reportage d’arte sur le chef du parti communiste chinois, il en est une parfaite illustration.

        On parle aussi du Syndrome de Stockolm, pour décrire ce mécanisme psychologique.

        Aimé par 1 personne

  2. Les parents d’un autre temps étaient parfois un peu tortionnaires et les claques tombaient facilement. Mais le père chez toi ne manquait pas de bons sens finalement. Et tu as raison, au jeu des 1000 francs, il aurait fait un tabac. J’aime ton écriture

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis née dans une maison et non pas à la maternité, ma mère ne voulait pas,et depuis les Noel j’en ai vu passer,!
    Mon père choisissais toujours un sapin très haut, et à sa cime nous mettions l’étoile !

    j’aimais mettre mon nez tout près, et regarder, le petit ange, la cloche, les glaçons lumières, les bonhommes de neiges en paillettes, les pommes de sapins dorées, et les boules de toutes les couleurs, j’y voyais mon reflet déformés, et je rêvais de tout un monde, en observant ce sapin décoré, et il sentait bon , !

    chaque Noel mon papa me mesurait pres de la cheminée en brique, il faisait un trait pour voir combien j’ai grandi,

    ma maman préparait le bon repas, je suis d’une fratrie de six enfants, mais je suis la petite dernière arrivée par « accident » disait on, j’étais assise au bout à coté de ma mère, mon père en face au bout de table

    je me souviens d’un cadeau, un téléphone en plastique ! je téléphonai à je sais pas qui, mais je téléphonai, lol, à quoi cela pouvait il me servir ce jeu ! mon rêve c etait une robe de princesse, mais je l’ai jamais eu, ma mère m’avait donné des vieux jupons qui faisait office,
    un jour j’ai eu un globe terrestre qui faisait lampe, pfff cela me plaisait pas trop,
    moi je voulais une boite de feutre !
    et surtout une barbie ! mais j’ai eu une tressy par l’usine, une chance d’avoir le noel de l’entreprise de mon papa ! on avait un Noel et un spectacle et on revenait avec un gouter

    voilà mon petit témoignage mais je pourrai en raconter des heures et des heures !
    Allez salut le cow boy et au fait tu as pas eu le costume de david crokett ?

    Aimé par 1 personne

  4. joli souvenir. Nous avions droit à l’époque à la « giroflée à cinq feuilles » en cas de mauvaises notes ou de bêtises. Nous avons tous survécu ! Je me suis posée plein de questions sur Papa Noël. Chez nous la cheminée était désaffectée et j’ai supputé qu’il passait par le tuyau du poêle en fonte, et j’espérais qu’il ne se brûlait pas en descendant ! et puis papa lui mettait un petit verre de rhum sur la cheminée pour le réchauffer et lui permettre de continuer sa route dans de bonnes conditions…. Il le buvait consciencieusement, oui, oui. Une année j’ai lu son petit mot de remerciement et vous savez quoi : il avait la même écriture que maman 😦 étrange……….. la magie de Noël je suppose.

    Aimé par 1 personne

  5. Jamais reçu de gifles mais l’angoisse de présenter son bulletin de Noël, ça je connais! Parfois je demandais à la mère d’une amie de me ramener chez moi tant la crainte était grande de décevoir les attentes toujours excessives des parents.
    Mais ce n’était pas trop grave vu que, en Belgique, c’est Saint-Nicolas qui apporte des jouets la nuit du 6 décembre aux enfants sages…
    Alors le Père Noël on le snobe un peu 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Bonsoir, ils sont quand même beau tes souvenirs puisque même avec de mauvaises notes tu as eu ton cadeau, par contre je te trouve un brin sévère avec tes parents, ton père passe encore mais ta maman ? Bon c’est du passé, on efface la gifle et on ne garde que la panoplie de cow-boy, tu devais avoir fière allure. Bonne soirée Amitiés MTH

    Aimé par 1 personne

  7. Ben chez moi, le Père Noël est passé depuis au moins une semaine. Il y a une montagne de cadeaux pas cachés du tout sous le sapin. C’est qu’il prend de l’avance sur ses devoirs ! En revanche, pour entrer c’est simple, il y a 7 cheminées. Quoi que, quand je regarde les conduits, je me demande bien comment il peut passer par là ? Et aucune ne tombe dans la pièce où trône le sapin … et les portes grincent. Il est très doué.
    Bonne soirée, Christophe.

    Aimé par 1 personne

  8. C’est bien touchant cette histoire de Noël! Cette attente, accompagnée des craintes, mélange de sanctions et de récompenses! La fin est inattendue, drôle et bienveillante! Noël est sauf!!!
    Quand j’étais gamine, j’ai du poser tant de questions pleines de suspicion que ma maman, lassée par mon réalisme a fini par m’avouer que le Père-Noël n’existait pas. Je devais juste faire semblant pour mes deux sœurs, plus jeunes. Certes, j’avais perdu en rêve, mais j’avais gagné des galons de grande sœur et j’ai été autorisée à voir certains jouets avant le soir de Noël…
    Belles fêtes à toi et à ta famille

    Aimé par 1 personne

  9. Très jolie anecdote ! La toute fin m’a beaucoup amusée ! C’était bien vu même ! Hi hi…
    Merci encore pour tous tes partages agréable à lire…
    Je te souhaite de très belles fêtes de Noël en famille 🎄🎄🌟❄️☃️ ! Gros bisous

    Aimé par 1 personne

  10. et encore vous n’avez pas connu « le martinet » … sourire,
    enfin mon frère en avait coupé les lanières …
    En Alsace, c’est le « Christkindel » , tout de blanc vêtu, qui apporte les cadeaux …
    on ne connaissait pas le Père Noel !
    bonne fin d’année Christophe et puis bon déja dans la nouvelle …
    « guter Rutsch »

    Aimé par 1 personne

    1. Merci. Oui le fameux martinet !
      Chez nous mon père avait récupéré un immense fouet en cuir pour chiens de meute. Impressionnant. Rien que d’en parler, on filait droit. Mais notre chien est tombé dessus et l’a rongé, il ne restait plus que le manche.
      Bonne année et bonne santé.

      Aimé par 1 personne

  11. j’adore la boîte de magie vintage !! … pour l’éducation des enfants c’était mieux avant, les parents de maintenant sont laxistes et laissent leurs enfants crier, courir partout, faire des bêtises etc… sans rien dire … et ils deviennent des têtes à claques et risquent de finir bons à rien … moi mes parents m’ont très rarement frappé mais ils me rappelaient à l’ordre très sévèrement si besoin … (mon frère n’a jamais été frappé mais il était moins turbulent que moi, il jouait bien son rôle de grand frère qui sert d’exemple au petit …

    en tous cas bon réveillon à toi cher Christophe, et vive ton papa, il a bien réussi l’éducation de son fils (ses fils)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s