brume matinale automne

Brumes d’automne

Ce matin l’aube est blanche.

Ça me revient…

Le chant roque du coq faisan saluait le dimanche d’automne. L’oiseau déployait gauchement ses ailes dans les airs et sa traîne magnifique soulignait son envol. Au loin, déjà, l’aboi des chiens de chasse excités au bout de leur chaîne s’élevait. Plus tard dans la matinée, les premiers tirs claquèrent dans la campagne blafarde. À midi, les cornes en écho sonnaient le rappel des fidèles compagnons. Le fusil plié sur le coude, mon père fier sortit de sa gibecière mon bel oiseau, les plumes de feu tachetées de sang et qui de son œil éteint fixait l’enfant attristé que j’étais…

 faisan-vol

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s