Noël sans flammes…

Une guirlande lumineuse à LED entortillée autour d’un sapin artificiel clignote.

Ça me revient…

Un soir de décembre, mon père déballa un sapin du coffre de sa Peugeot 204. Un jeune pin des landes qu’il avait récolté en cachette dans la forêt. A peine entré, la résine embaumait le hall. Ses grandes aiguilles effilées ressemblaient aux sabres de mes chevaliers en plastique. La joie me monta au visage, réchauffa mon cœur en ce mois de froid. Je couru récupérer dans la remise le baril de lessive cartonné garni de sable réservé au sapin de Noël. Confortablement dressé dans son pot, de là-haut il me regardait tendant ses branches nus, il attendait son habit de fête. Je dégotai au fond de la vieille armoire la boîte de décoration qui nous servait d’une année sur l’autre. Elle dévoila ses trésors : les guirlandes scintillantes ébouriffées ou boas dorés, les boules si fragiles parfois fêlées aux reflets précieux et la fameuse étoile de Bethléem en carton recouverte du papier alu du chocolat. Le must, les bougies rouges torsadés ;  je les pinçai à l’extrémité des branches. Quelle magnifique récompense quand mon père les alluma une à une dans la pénombre. La magie opéra, la silhouette du sapin s’anima sur le mur tandis que les flammes dansaient au-dessus de leur socle de métal. Ça sentait bon la cire, ça sentait Noël. Comme il était beau mon pin de Noël !

bougienoel
Bougies et bobèches

Publicités

11 réflexions sur « Noël sans flammes… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s