Jean Sunny - Cascadeur

Jean Sunny, cascadeur !

Une voiture accidentée gît au creux d’un fossé herbeux.

Ça me revient…

Dimanche après-midi, sur une petite route de campagne, la foule s’agglutine. Aujourd’hui, l’excitation de mon père est à son comble, il veut me faire découvrir un spectacle unique : un cirque automobile et Jean Sunny cascadeur acrobate. Je m’interroge depuis qu’il en parle. Il a beau m’expliquer, je n’arrive pas à m’imaginer le spectacle. Au milieu d’un pré, il gare sa 304 Peugeot  parfaitement alignée aux autres autos. Il me hisse sur ses épaules. De mon perchoir, je domine la rumeur, l’affluence grandit, inonde la plaine. Il fait chaud. Il transforme un prospectus en chapeau de papier pour me protéger du soleil, de même il se coiffe avec un mouchoir noué aux quatre coins. On se pose et se poste à quelques dizaines de mètres de l’action. Un moteur vrombit, une traction-avant s’élance, s’envole haut dans les airs au-dessus d’un tremplin. Mes yeux s’écarquillent, la foule s’émerveille. La voiture s’écrase sur un matelas d’Arondes. Le fracas tonne et résonne dans ma poitrine. Je retiens ma respiration. Le réservoir s’embrase, le souffle de la chaleur frôle mon visage. Le conducteur casqué ressort intact et victorieux. « C’est lui, Jean Sunny ! » me crie mon père. Tous applaudissent. Les cascades s’enchaînent, les Arianes roulent sur deux roues tandis que les acrobates se dressent, la tête en bas, sur les mains par la vitre du passager avant. Les badauds s’émeuvent. Les tête-à-queue des Simcas 1000 crissent des pneus, les gommes fument. Les 404 vrillent en tonneaux. Carcasses froissées, carcasses cabossées. Je suis impressionné. La poussière nous enveloppe dans un nuage aux senteurs d’essence. Les spectateurs adorent, hurlent : « bravo ! » Tous en veulent à nouveau, mais le speaker annonce au mégaphone la fin des numéros. « Encore », insiste-t-on. Hélas, il faut se quitter… Merci monsieur Jean Sunny !

sunny16sunny17sunny8sunny9Jean-Sunny-feusunny-guy-lux

Publicités

19 réflexions sur « Jean Sunny, cascadeur ! »

  1. Bon jour,
    Tout une époque … et en ce temps là, les voitures avaient vraiment la tôle … épaisse 🙂 (et j’allais rajouter :les hommes le cuirs épais …)
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

  2. ils sont incroyablement précis vos souvenirs !
    j’ai le souvenir de motos qui tournaient dans une roue, sur la place du marché,
    et mon fils ainé qui s’est proposé comme cobaye , il a pris des risques, et tout est allé tellement vite que je n’ai pas pu l’en empêcher, mais sachant tout ce que je sais aujourd’hui, je l’en empêcherais maintenant… en lisant là, les souvenirs me reviennent .

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je me souviens des motos-cross. Et de mon frère épouvanté qui fuyait à toutes jambes dans le champ de blé, mes parents courants après. Oui que de souvenirs enfouis qui resurgissent, c’est la magie du partage…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s