Les volets battants s’ouvrent à la vie…

Ce matin les volets roulants se lèvent derrières les vitres closes. Ça me revient…

En vacances, par un petit jour radieux d’automne, j’entendis claquer les auvents en bois contre les murs. Puis, les crochets en fonte, aux formes sévères de buste raide de cariatide, résonnèrent dans l’air encore frais de rosée. Alors, je distinguai une conversation entre ma grand-mère et sa voisine qui passait dans le chemin. Les fenêtres se refermèrent, crissant, vibrant des vitres fines et bullées d’antan. A mon tour, hissé sur la pointe des pieds, j’imitais mémé, poussant les volets gonflés, allongé sur le rebord en pierre pour atteindre la tête de bonne-femme. Les poules caquetaient, le coq chantait. Le parfum de terre humide s’invita dans la chambre. Au loin, mon grand-père bêchait, je le saluai de la main ; il releva la tête, tendit le bras et me sourit dans sa moustache blanche.

accroche-volet

1 réflexion sur « Les volets battants s’ouvrent à la vie… »

  1. Ce sont encore ces volets qu’il y a ici dans le petit appartement où je vis !!!!
    Bien entendu autrefois , chez mes parents et chez ma grand – mère , = le même système . ( il fallait les poncer et repeindre environ une fois par an )
    Souvenirs………….
    F.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s